Turquie: Erdogan réélu pour un mandat aux pouvoirs renforcés

Le machisme du sultan Erdogan

Candidat ce dimanche à un nouveau mandat le président turc professe une vision archaïque des

Voyant dans ces élections leur dernière chance d'arrêter M. Erdogan dans sa quête d'un pouvoir incontestable, des partis aussi différents que le CHP (social-démocrate), l'Iyi (nationaliste) et le Saadet (islamiste) ont noué une alliance inédite pour le volet législatif des élections, avec l'appui du HDP (prokurde).

Erdogan, qui règne sur la Turquie depuis 2003, d'abord comme premier ministre puis, à partir de 2014, comme président, s'est imposé comme le dirigeant turc le plus populaire, mais aussi le plus polarisateur de ces dernières décennies.

Les élections de dimanche étaient considérées par les observateurs comme les plus difficiles pour M. Erdogan depuis son avènement au pouvoir, face à des vents économiques contraires et une opposition revitalisée.

Au pouvoir depuis 15 ans, Recep Tayyip Erdogan n'a pas attendu l'annonce de la commission électorale pour revendiquer la victoire. Les élections de dimanche sont particulièrement importantes, car elles marquent le passage du système parlementaire en vigueur à un régime présidentiel où le chef de l'Etat concentre la totalité du pouvoir exécutif, aux termes d'un référendum parlementaire qui s'est tenu l'an dernier.

Brazil’s Costa out of Serbia match
During training, Neymar seemed to be lame, who was sceptical about his physical ability to play in Russian Federation . In a press conference after the game, Silva revealed that he was disappointed in his teammate for disrespecting him.


Le candidat du CHP à la présidentielle, Muharrem Ince, un député pugnace, s'est imposé comme le principal rival de M. Erdogan pour la présidentielle, électrisant des foules aux quatre coins du pays et réveillant une opposition assommée par ses défaites successives.

La coalition montée par M. Erdogan pour le volet législatif des élections récolte quelque 53,6 % des voix, selon les résultats partiels d'Anadolu, grâce notamment au score inattendu de son partenaire minoritaire, le parti ultranationaliste MHP (11 %). Il a transformé la Turquie à coups de méga-projets d'infrastructures et en libérant l'expression religieuse, et fait d'Ankara un acteur diplomatique clé.

Mais ses détracteurs accusent le "Reïs" âgé de 64 ans de dérive autocratique, en particulier depuis la tentative de putsch de juillet 2016, suivie de purges massives qui ont touché des opposants et des journalistes et suscité l'inquiétude de l'Europe.

D'après l'agence de presse étatique Anadolu, qui fait état d'un taux de participation d'environ 88 %, M. Erdogan est arrivé en tête de la présidentielle avec un score de 52,5 % après dépouillement de plus de 99 % des urnes. Muharrem Ince n'a fait aucun commentaire concernant le résultats dimanche soir, convoquant une conférence de presse pour lundi à la mi-journée à Ankara.

Turkey's Erdogan wins presidential election
Perhaps the most surprising result from the election was the success of the MHP, who are in a political coalition with the AKP. Erdogan is set to the take the helm of a new "super-presidency" which was narrowly approved in a referendum next year.


"Les observateurs ont pointé des conditions de campagne très inéquitables avec notamment une couverture médiatique largement favorable au président turc".

Le candidat du parti prokurde HDP, Selahattin Demirtas, a été contraint de faire campagne depuis une cellule: accusé d'activités "terroristes", il est détention préventive depuis 2016.

Après avoir envoyé un télégramme de félicitations lundi matin, M. Poutine s'est entretenu par téléphone avec son homologue turc pour le "féliciter pour sa victoire" et convenir notamment de "maintenir une coopération étroite" sur le dossier syrien, a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Le CHP a toutefois dénoncé des irrégularités dans la province de Sanliurfa (sud-est), évoquant notamment des tentatives de bourrage d'urnes.

FIFA 2018: Argentina seek great escape against rejuvenated Nigeria
In order to get a better goal difference, Argentina will be required to beat Nigeria with a big goal margin. What are the Argentine media saying? His team needs him more than ever against Nigeria .


L'Allemagne compte environ 3 millions de personnes d'origine turque, dont 1,44 million d'inscrits sur les listes électorales turques qui représentent environ 5 % des électeurs.

Latest News