La libération prochaine de "La Meute" indigne l'Espagne — Pampelune

Des manifestants protestent contre la libération de cinq hommes cinq jeunes hommes qui ont abusé d'une femme de 18 ans sans être condamnés pour viol à Pampelune le 21 juin 2018

La libération prochaine de "La Meute" indigne l'Espagne — Pampelune

Les Espagnols sont descendus dans les rues jeudi après qu'un tribunal de Pampelune a décidé la mise en liberté provisoire de "La Meute", cinq jeunes hommes qui ont abusé d'une femme de 18 ans sans être condamnés pour viol. Jeudi, soit moins de deux mois après leur condamnation, les juges ont - à 2 voix contre 1 - décidé de leur mise en liberté sous contrôle judiciaire, moyennant une caution de 6.000 euros chacun.

Pays pionnier de la lutte contre les violences faites aux femmes, l'Espagne connaît un mouvement féministe particulièrement fort. Le 8 mars dernier, une grève générale des femmes a mobilisé des millions d'Espagnoles. Dans sa décision rendue publique vendredi, le tribunal de Navarre explique autoriser la libération des cinq Sévillans parce que la pression sociale qui s'exerce sur eux rend " pratiquement impensable " le risque de récidive. S'ils paient la caution, les condamnés, qui ont déjà passé près de deux ans en détention provisoire, resteront soumis à un contrôle strict: interdiction de quitter l'Espagne et retrait du passeport, obligation de se présenter les lundis, mercredis et vendredis au tribunal de leur lieu de résidence et interdiction de se rendre à Madrid, où réside leur victime. Lors du premier procès, ils avaient été condamnés à neuf ans de prison chacun pour " abus sexuel ".

Espagne et Portugal en 8e, résultats et classement final — Groupe B
Après une ouverture du score marocaine, la Roja a su égaliser dans les minutes suivantes. Le Portugal et l'Espagne se sont qualifiés in extremis en huitièmes de finale.


Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, des milliers de femmes et d'hommes de tous âges se sont rassemblés vendredi soir devant le ministère de la Justice à Madrid, derrière une banderole proclamant "ce n'est pas un abus, c'est un viol".

Mais un des trois juges a émis une opinion divergente, se prononçant pour leur maintien en détention sans condition pendant la moitié de leur peine, soit quatre ans et demi. "Il y a un divorce croissant entre certaines décisions de justice et ce que pense l'ensemble des citoyens", a affirmé cet élu du parti de gauche indépendantiste basque EH Bildu. Les cinq jeunes hommes attendent leur procès en appel, le parquet ayant jugé trop clément le verdict en première instance. Ce vendredi, le maire de Pampelune, Joseba Asiron, a annoncé que la mairie, qui est aussi partie civile dans l'affaire, ferait appel de la libération sous contrôle judiciaire.

Turkey's Erdogan, his alliance win presidential, parliamentary elections
With the double election victory on Sunday, Erdogan can now boast of having won an astonishing 14 elections since coming to power. The Turkish lira and stocks sagged after initial gains, and economists said the outlook was uncertain.


Une pétition lancée en ligne sur le site change.org contre la libération des condamnés a déjà recueilli plus de 600 000 signatures.

Cette décision de justice a provoqué de vives réactions dans la rue. D'autres manifestations ont lieu à Valence, à Saragosse, à Grenade après celles de jeudi à Barcelone, Bilbao, Vitoria et San Sebastian. Elle a souligné que la victime "avait dit non", que les "faits prouvés et condamnés étaient gravissimes" et annoncé que le gouvernement allait proposer une réforme des articles du Code pénal sur les agressions sexuelles.

U.S. Supreme Court sends Richland florist case back to state
The attorney representing an inmate featured in the " Making a Murderer " series is vowing to keep fighting for him after the U.S. Supreme Court denounced government hostility toward the religious beliefs about marriage held by create professionals", she said.


Latest News