Que cherche Melania? Confusion et polémique après sa visite au Texas

Donald Trump

Trump fait volte-face et dit non à la séparation des familles à la frontière REUTERS Leah Millis

Melania "a eu un temps d'avance" sur Donald Trump sur ce dossier, a estimé Myra Gutin, professeure de communication à l'Université Rider du New Jersey. Une manière de dire: "Vous pouvez penser ce que vous voulez, je sais ce que je fais", et de montrer que ce déplacement au Texas, c'est elle qui l'a voulu. Comme un pied de nez, le First Lady est en tout cas descendue de l'avion qui l'a ramenée à Washington en fin d'après-midi avec la fameuse veste, et la portait toujours à son arrivée à la Maison-Blanche.

"Ce n'est pas une blague".

"I REALLY DON'T CARE, DO U?" written on the back of Melania's jacket, refers to the Fake News Media. "J'en suis sans voix", a tweeté Zac Petkanas, un communicant affilié au Parti démocrate.

Sur Twitter, les interrogations se sont multipliées tout comme les explications les plus diverses, certains se demandant s'il s'agissait d'un message au public ou. à son mari.

Mondial 2018-Gr D : La victoire du Nigeria relance l'Argentine
L'Islande a eu l'occasion de réduire le score sur penalty grâce au VAR à la 83e, mais Gylfi Sigurdsson a tiré au-dessus. Cette réussite a décuplé la motivation des Nigérians , qui ont alors multiplié les offensives.


La porte-parole de Melania Trump a assuré qu'"il n'y avait pas de message caché".

Comment puis-je " aider à réunir ces enfants avec leurs familles aussi vite que possible?

Pour Jeanne Zaino, Melania Trump s'affiche plus que jamais comme une Première dame "différente". Six ont été séparés de leurs parents.

Lire aussi - Migrants: Donald Trump a-t-il vraiment reculé?

Trump defends his hard-line immigration policies to cheers in Duluth
I'll give you the rough translation of that: "Fearless leader speaks: State television must broadcast ". That includes 300 new jobs at Altec Inc. that builds reach trucks.


La scène était encore inimaginable mercredi, avant le revirement de Donald Trump, qui avait pourtant défendu jusque-là sa politique de "tolérance zéro" face aux clandestins. Lors d'un voyage en Sicile, elle avait par exemple créé la polémique en portant une veste Dolce e Gabbana à 51 000 euros.

Une dizaine d'États américains ont annoncé jeudi qu'ils allaient poursuivre l'administration Trump pour cette politique migratoire "cruelle". Son contexte ultra-sensible. Car Melania Trump ne portait pas cette veste Zara d'inspiration militaire à n'importe quelle occasion... mais pour partir à la rencontre des enfants séparés de leurs parents dans un centre de détention du Texas, tout proche de la frontière mexicaine. Un vote clé sur une réforme de l'immigration proposée par la majorité républicaine a été reporté à la semaine prochaine à la Chambre des représentants, faute de consensus dans ses rangs.

Malgré son décret mettant fin aux séparations des familles, les critiques ne s'apaisaient pas jeudi, associations de défense des droits de l'homme et opposition démocrate dénonçant la solution apportée: les maintenir désormais en centre de rétention avec leurs parents pendant la durée des poursuites pénales.

Real Madrid Could Turn To Thibaut Courtois As Roma Play Alisson Hardball
Bild claims that Liverpool are keeping tabs on Borussia Monchengladbach's Yann Sommer and Werder Bremen stopper Jiri Pavlenka . Today, Liverpool are linked with Yann Sommer ....


Latest News