ONU: les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l'homme

ONU: les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l'homme

ONU: les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l'homme

Interrogé avant la décision formelle, le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric, avait simplement déclaré: " Le secrétaire général [Antonio Guterres] est un fervent croyant dans l'architecture des droits de l'Homme à l'ONU et dans la participation active de tous les Etats membres dans cette architecture. Et Corentin Sellin de conclure que Trump "estime que ces institutions sont inutiles, coûtent trop cher et que son pays n'a rien à y gagner; il est obsédé par la question de savoir ce que ça coûte, et rapporte à son pays".

Le président de l'Association congolaise pour l'accès à la justice (Acaj), Me Georges Kapiamba, dit partager les "frustrations" des États-Unis suite à leur retrait du Conseil des droits de l'homme des Nations-Unies.

Après la décision prise par Washington, le Président du Conseil des droits de l'homme a indiqué que des mesures seront prises prochainement concernant le siège laissé vacant par les États-Unis, en conformité avec la pratique des Nations Unies dans ce domaine. Elle reproche notamment à l'institution de mener une politique partiale vis-à-vis d'Israël.

Israeli Prime Minister's Wife, Sara Netanyahu, Indicted For Fraud
There were and still are differences of opinion between the lawyers defending Sara Netanyahu , Hebrew media reported Thursday. According to the indictment , Sara Netanyahu was aware that she was violating the rules when she ordered the meals.


Elle a assuré que ce retrait ne signifiait en rien un désengagement des Américains en faveur des droits de l'homme, dont elle s'est fait le héraut.

M. Suc a ensuite fait l'éloge de cette instance, composée de 47 membres élus pour 3 ans, "seul organe intergouvernemental chargé des questions des droits humains dans le monde".

Ce départ annoncé mardi soir intervient au lendemain de vives critiques du plus haut responsable de l'institution contre la politique migratoire de "tolérance zéro" de Donald Trump.

La Suisse renverse la Serbie sur le fil
Les deux pays entretiennent dans la région des relations toujours délicates en raison de différends historiques et récents. Mitrovic a ouvert le pointage après avoir vu le gardien Yann Sommer repousser sa première tentative.


"Un simple coup d'œil sur le monde aujourd'hui montre que le conseil a échoué dans ses objectifs déclarés".

"Cette décision de se retirer du Conseil n'est pas surprenante, mais provocante dans le contexte actuel", résume Corentin Sellin.

Pompau a continué à attaquer l'organisation anti-israélienne, affirmant qu'il s'agissait d'une " organisation hypocrite " qui ignorait les violations les plus graves des droits de l'homme et condamnait ceux qui n'avaient commis aucune infraction. Washington, qui critique depuis longtemps la position du Conseil à l'égard d'Israël, s'est opposé, en mars dernier, à la proposition d'enquêter sur les crimes de guerre commis par l'armée israélienne dans la bande de Ghaza.

International : Nigeria-Islande : BeIN Sports s'excuse pour les propos de son consultant
A la fin du match, Alexandre Ruiz, le présentateur vedette de beIN Sports , a présenté ses excuses, au nom de la chaîne. Certains avaient interpellé directement la chaîne sur Twitter .


Les Etats-Unis ont annoncé mardi 19 juin se retirer du Conseil des droits de l'homme à Genève, l'annonce a été faite à Washington par le secrétaire d'Etat Mike Pompeo et l'ambassadrice à l'ONU Nikki Haley.

Latest News