Bartomeu a eu le vertige pour Griezmann — Barça

Bartomeu a eu le vertige pour Griezmann — Barça

Bartomeu a eu le vertige pour Griezmann — Barça

Le Barça digère tant bien que mal. Contraint de revoir ses plans après la décision d'Antoine Griezmann de rester à l'Atlético Madrid, le club catalan, qui avait fait de l'international tricolore la priorité de son recrutement estival, a fait dans la sobriété au moment d'évoquer le choix du Français.

President Trump talks Kim Jong-un meeting at Minnesota rally
The rally also saw Trump mocking a protestor, who held a photo of the President alongside convicted sex offender Jeffrey Epstein. After the disruption, Trump spoke about immigration issues in the USA - which he blamed on the democrats and the media .


Le Barça va demander des explications à ses deux joueurs. Le président a parlé avec Gerard Piqué et lui a dit que son intervention avait généré de la surprise et un malaise au sein du club et des supporters. "Nous parlerons avec lui ainsi qu'avec Umtiti en interne après la Coupe du monde sur ce qu'il s'est passé mais nous ne ferons pas de commentaires publics".

24 Heures du Mans: premier relais réussi pour Fernando Alonso
Mais rien n'a empêché la marche en avant des TS050, sur lesquelles l'accent avait été mis afin de privilégier la fiabilité. Au final, le constructeur japonais réalise un doublé historique après ses déboires des dernières années.


"Nous ne sommes pas là pour parler de la décision d'un joueur, nous sommes là pour monter une équipe compétitive pour la saison à venir", a tranché Abidal, désormais chargé du recrutement de l'un des clubs phare de la planète football. Il y a quelques jours, il avait également assuré qu'il n'était pas courant de la décision de Griezmann.

Opec’s challenge - to pump more oil while keeping deal in place
Iran faces constraints on its oil exports after Trump reimposed sanctions on May 8. UAE Energy Minister Suhail Mohammed al-Mazrouei added: "I am very optimistic".


"Au Barça, nous voulons des joueurs engagés et décidés à triompher ici, par dessus tout", a poursuivi M. Mestre. "Il était un peu agacé parce qu'il pensait qu'il (Griezmann) allait venir".

Latest News