Signature d'un important document entre Trump et Kim — Singapour

Kim Jong-un très entouré au jardin botanique de Kim Jong-un

Kim Jong-un très entouré au jardin botanique de Kim Jong-un NICHOLAS YEO AFP

Le grand sommet s'est avéré un spectacle encore plus creux qu'on ne s'y attendait.

La formulation de la déclaration commune signée par MM.

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, espère un "désarmement majeur " d'ici à deux ans et demi.

07h45: Trump dit avoir établi "une relation très spéciale" avec Kim. Puisque, le président républicain a annoncé ce mardi à l'issue d'un déjeuner de travail en clôture avec Kim Jong-un, qu'un accord allait être signé par les deux dirigeants.

Canada parliament condemns Trump's attacks on Trudeau and tariffs
Trudeau had to unequivocally deny it. "We are being taken advantage of by virtually every one of those countries", he said. Trump and Kim shook hands and posed for photos before their almost 40-minute one-on-one conversation behind closed doors.


Les discussions ont été "honnêtes, directes et productives " et Kim Jong Un "veut faire ce qui est juste", a dit Donald Trump, précisant avoir abordé la question des droits de l'homme.

Trump a montré que ces sceptiques avaient raison de s'inquiéter sur le premier scénario, et un peu moins sur le second. En effet, " ce conflit s'est achevé en 1953 par un simple armistice et non pas par un traité de paix ". Cette image symbolique et longtemps inimaginable, après des décennies de tensions liées aux ambitions nucléaires de la Corée du Nord, marque l'ouverture d'un sommet lourd d'enjeux pour l'Asie et le monde. Enfin, les deux pays " s'engagent à rapatrier les dépouilles des militaires américains " disparus au combat lors de la guerre de Corée.

"Kim Jong-un a invité Trump à effectuer une visite à Pyongyang à un moment opportun et Trump a invité Kim Jong-un à venir aux Etats-Unis", a indiqué KCNA.

Donald Trump a un temps affirmé que la Corée du Sud était "une dictature" et qu'elle n'avait "aucune considération pour la sécurité des habitants de son pays ou de ses pays voisins".

No More Nuclear Threat from North Korea
Washington is eager to see if the North's pledges were "sincere", Pompeo said, adding: "The US has been fooled before". I want to bring our soldiers back home", he said, "but that's not part of the equation right now.


Jeu, set et match pour Kim.

"Nous signons un document très important (.) nous en sommes tous les deux très honorés", a déclaré en préambule le président américain Donald Trump. Même lors du sommet historique qui a eu lieu ce 12 juin avec Kim Jong-un, le leader nord-coréen.

"Le plus troublant, c'est qu'en échange, les Etats-Unis ont abandonné quelque chose de tangible, les manoeuvres américano-coréennes", a-t-il ajouté sur Twitter. Après être resté à l'hôtel Saint Regis toute la journée, il s'y est rendu dans la soirée à bord de sa limousine, accompagné par un impressionnant cortège.

La conférence de presse post-sommet de Trump a oscillé entre l'énigmatique et la pure honte. On le voit à chaque fois qu'ils font péter les canons dans l'océan. "Faut que vous y pensiez d'un point de vue immobilier".

BSF Jawans including assistant commandant martyred in Pakistan firing
The deceased have been identified as Assistant Commandant Jitender Singh, SI Rajneesh, ASI Ramniwas and Constable Hansraj. Three others were also injured in the Pakistan firing in Jammu's Ramgarh Sector last night.


"Le monde a fait un grand pas en arrière devant une potentielle catastrophe nucléaire!" Le leader coréen a été aperçu visitant une serre, avec dans la délégation, sa sœur et conseillère, Kim Yo Jong.

Latest News