France TV, TF1 et M6 s'allient pour contrer Netflix

Pas question de rester les bras croisés. Les groupes font valoir que cette plateforme en ligne, qui fonctionnera sur abonnement et sans engagement, offrira "une variété sans égal" de programmes.

Une association pointe des analyses anormales, Merck dément — Levothyrox
Un demi-million de patients se sont détournés du Levothyrox en France depuis la mise sur le marché de nouveaux médicaments, a déclaré en mars dernier le ministère de la Santé.


Pour tenter de faire face au géant américain Netflix, les groupes audiovisuels TF1, M6 et France Télévisions ont décidé de s'unir pour proposer aux téléspectateurs une nouvelle plateforme de vidéo en ligne baptisée Salto. Tout comme ses concurrents, il sera proposé sur abonnement et "permettra de retrouver tous les meilleurs programmes de télévision (le direct et le rattrapage), mais aussi de découvrir des programmes inédits", indique le communiqué des trois entreprises. Il faut dire qu'à eux seuls, TF1 et France Télévisions représentent 75% de la création audiovisuelle en France et ces alliés de circonstance se disent ouverts à ce que d'autres chaînes les rejoignent. En se rendant sur la page d'accueil, on peut voir défiler divers programmes déjà accessibles sur les chaînes de trois groupes tels que Dix pour cent, Les reines du shopping avec Cristina Cordula, Recherche appartement ou maison avec Stéphane Plaza ou encore Quotidien avec Yann Barthès. Cette plateforme proposera une offre d'une variété sans égal: "information (JT, magazines, événements spéciaux), sports, divertissements, fictions françaises, série US, documentaires et cinéma".

Angelina Jolie risque de perdre la garde de ses enfants
Et d'ajouter: " Il est primordial que chacun d'entre eux ait une relation forte et saine avec leur père et avec leur mère ". Mais aujourd'hui, la justice réclame à Angelina Jolie de cesser d'entraver la communication entre ses enfants et leur père.


Si les tarifs ne sont pas évoqués dans le communiqué, Challenges avance un abonnement à moins de 5€ par mois, qui pourrait correspondre au prix de base du forfait, qui pourrait gonfler de quelques euros en fonction des options choisies. En novembre dernier, la présidente de France TV, Delphine Ernotte, n'avait pas caché son ambition de mettre au point "une équipe de France de l'audiovisuel" dans le but de peser au niveau mondial. Ce mastodonte semble en mesure de s'imposer comme le numéro 1 de la télévision payante en France, devant Canal+ et ses 4,9 millions d'abonnés. France Télévisions, TF1 et M6 ont trouvé un terrain d'entente pour faire barrage à Netflix, dont la croissance insolente ne souffre d'aucun obstacle.

Italy and France try to patch up migrant row, draw papal rebuke
He demanded that France move from "words to action and offer a sign of generosity " by taking more in. Italian Prime Minister Giuseppe Conte hit back, calling Macron's stance on migrants "hypocritical".


Latest News