Voici le texte signé par Kim et Trump

L'artiste Sudarshan Pattnaik termine une sculpture de sable représentant le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un le 11 juin 2018 avant le sommet de Singapour. Ph. AFP

Trump invité par Kim à visiter Pyongyang pour la deuxième phase des négociations, en juillet

Mardi, après le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong Un, certains acteurs de la scène internationale, au premier rang desquels la Russie, l'Union européenne et le Japon, ont réagi. Le leader nord-coréen aurait salué son homologue américain en anglais, "Ravi de vous rencontrer, Monsieur le Président".

Kim Jong Un dispose bien d'un avion qui aurait pu le conduire jusqu'à Singapour, mais il s'agit d'un vieil appareil de fabrication soviétique, comiquement surnommé "Air Force Un".

Si missiles atomiques et autre dénucléarisation ont composé le menu des discussions entre les deux présidents Donald Trump et Kim Jong-un, une courte distraction s'est imposée au cours de leur rencontre du 12 juin à Singapour. "Nous avons développé une relation très spéciale", a poursuivi Donald Trump avant de confirmer qu'il invitait Kim Jong-un à la Maison-Blanche. "L'AIEA se tient prête à effectuer toute activité de vérification en Corée du Nord que les pays concernés pourraient requérir", déclare son secrétaire général Yukiya Amano dans un communiqué en se félicitant du document signé par les dirigeants américain et nord-coréen sur une dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Canadian Prime Minister Justin Trudeau speaks in wake of Trump-Kim summit
Right after leaving the meet and Canada, Trump tweeted , "Justin acts hurt when called out!". He did him a favor, and he was even willing to sign that socialist communique.


"Je crois que le monde entier regarde ce moment".

06h37: Jugeant que cette première rencontre était un "bon prélude à la paix", le jeune dirigeant nord-coréen a souligné que "le chemin pour en arriver là" n'avait pas été facile, mais n'a rien dévoilé de ses intentions sur le fond.

Des sourires, une première poignée de main puis un long tête-à-tête.

Kaepernick's Lawyers Look to Subpoena Trump, Pence in NFL Fight
On Friday, Trump called his presidential power to pardon people a "beautiful thing", adding that "you got to get it right". The president also didn't address systemic and racial oppression, another huge part of the players' protests.


Et pendant près d'une journée, M. Trump a traité en égal un homme accusé il y a quelques mois à peine de mener la planète au bord de l'apocalypse nucléaire et dont le régime est tenu pour responsable d'abus généralisés des droits de l'Homme.

"[.] Beaucoup de bonne volonté, de travail, de préparation", avait prévenu Donald Trump. "Nous allons travailler ensemble, nous allons nous en occuper". A l'issue de la rencontre, les deux ont signé un document réaffirmant leur engagement pour une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne". Cette fois-ci, le dirigeant nord-coréen a poursuivi ses efforts pour offrir au monde une image sympathique, se livrant à une promenade nocturne sans précédent dans les hauts lieux de Singapour.

La Chine s'est pour sa part réjouie de ce rapprochement entre les deux anciens ennemis " que nous avons espéré et pour lequel nous avons travaillé ".

Vietnam hails Trump-Kim summit
Rodman also traveled to Singapore for the diplomatic talks , which his agent, Darren Prince, previously confirmed to CNN . One of them, Foal Eagle, involves field maneuvers, with about 11,500 USA troops and 290,000 South Koreans participating.


C'était l'un des enjeux de ce sommet: la question de la dénucléarisation de la Corée du Nord. Le mois dernier, Donald Trump s'était félicité de la libération de trois Américains faits prisonniers en Corée du Nord, dont un pasteur et deux employés de l'Université des sciences et de la technologie de Pyongyang. Mais il est apparu très décontracté depuis son arrivée à Singapour. Soit le dictateur de Corée du Nord maîtrise mal l'anglais, soit il est complètement hermétique à l'humour de Trump. Il a aussi prévenu que les sanctions contre Pyongyang resteraient en vigueur tant que cela n'est pas le cas.

Latest News