Drama Donald, nouvel épisode : d'un tweet, Trump saborde le G7

Interrogé dimanche par la chaîne Fox News, Peter Navarro avait condamné avec virulence les propos tenus par Justin Trudeau lors de la conférence de presse de clôture du sommet du G7, en l'absence de Donald Trump parti pour son sommet avec Kim Jong-un à Singapour.

Les présidents russe et chinois, Vladimir Poutine et Xi Jinping, ont eux affiché dimanche leur unité et loué l'expansion de leur bloc asiatique, l'Organisation de coopération de Shanghai, face à un G7 miné par ses divisions.

Amateur de boxe, enfilant volontiers les gants pour se défouler dans son rare temps libre, le Premier ministre canadien va devoir doser ses coups contre le président américain qui l'a accusé de faiblesse et de malhonnêteté en faisant voler en éclats l'accord final du sommet du G7 de Charlevoix, pourtant négocié aux forceps. Le locataire de la Maison-Blanche l'a en effet qualifié de personnage " très malhonnête et faible ", des mots forts qui risquent de laisser des traces.

Trois de ses proches pointent la politique menée par l'exécutif — Emmanuel Macron
Philippe Aghion, Phlippe Martin et Jean Pisani-Ferry sont les trois économistes qui ont inspiré le programme d'Emmanuel Macron. En matière fiscale, ils suggèrent de revoir les aides sectorielles aux entreprises et " le maquis des aides à l'innovation ".


La raison officielle de ce revirement? Le premier ministre n'a rien dit qu'il n'avait pas déjà dit auparavant, autant publiquement qu'en conversations privées avec le Président.

Les conservateurs canadiens avaient passé la semaine dernière à critiquer vertement Justin Trudeau pour ne pas avoir riposté immédiatement aux taxes américaines sur l'acier et l'aluminium, le Premier ministre préférant attendre le 1er juillet, jour de fête nationale. Ce rebondissement, faut-il le rappeler, survient au terme d'un sommet marqué par le suspense et l'imprévisibilité. Le président américain avait même quitté La Malbaie en tweetant que le sommet avait été "excellent", comme ses relations avec ses six homologues.

S'il a fait marche arrière, une mention évoquant la continuité d'un dialogue avec la Russie "afin de régler les crises régionales et les défis mondiaux " figure dans le communiqué final, un (bref) moment signé par tous... Sur l'Iran, autre grande ligne de fracture, le "Groupe des Sept" s'engage à empêcher Téhéran de développer l'arme nucléaire.

Voici le texte signé par Kim et Trump
Le leader nord-coréen aurait salué son homologue américain en anglais, "Ravi de vous rencontrer, Monsieur le Président". Soit le dictateur de Corée du Nord maîtrise mal l'anglais, soit il est complètement hermétique à l'humour de Trump.


"Le président a fait campagne pour la défense des travailleurs américains et contre des accords commerciaux injustes qui détournent nos emplois et notre richesse vers l'étranger", a commenté Marc Lotter, ancien conseiller du vice-président Mike Pence.

Aïe! Encore raté! L'Elysée s'est ensuite fendu d'un communiqué fustigeant " les petites phrases et les petites colères ". "Nous soulignons le rôle crucial d'un système commercial international fondé sur des règles et continuons à combattre le protectionnisme", peut-on lire dans le communiqué final de 28 points et huit pages.

Donald Trump, qui a écourté samedi sa participation au sommet des pays du G7 au Canada, a réclamé de ses pairs une modification des règles du jeu régissant le commerce international qui, a-t-il dit, exploite les Etats-Unis.

Quelles sont les émissions en ligne les plus demandées par les utilisateurs?
Les disciplines sportives les plus populaires Les émissions sportives en direct sont de plus en plus accessibles. Récemment, les émissions sportives sont de plus en plus populaires sur Internet.


"À son arrivée au parlement, Justin Trudeau a commencé par dire que le Canada appuyait " évidemment les efforts du président sur la Corée du Nord " et avait " hâte de regarder les détails de ce qui a été conclu ". À noter enfin que les États-Unis ne s'étaient pas joints aux autres participants dans leur engagement à respecter l'accord de Paris sur l'environnement ou à lutter contre la pollution des océans par les plastiques, tout comme le Japon.

Latest News