Trump retire son soutien à la Déclaration finale du Sommet du G7

Entre le président américain et ses partenaires du G7 les fronts se sont durcis samedi au Québec. Les discussions ont même tourné au vinaigre avec son hôte canadien Justin Trudeau

Justin Trudeau refuse de commenter l'échec du G7

Le cabinet de M. Trudeau s'est contenté de rappeler que le Premier ministre n'avait fait que répéter, durant sa conférence de presse, des propos déjà prononcés auparavant.

S'ensuivit une cascade de réactions des membres du Groupe des Sept. Face à ce brusque revirement, la France a dénoncé l'"incohérence" de la délégation américaine.

" Vous pouvez détruire très rapidement une quantité incroyable de confiance dans un tweet".

" C'est dur, c'est décevant cette fois-ci, mais ça n'est pas la fin " du G7, a-t-elle dit, lors d'un entretien à la télévision publique allemande ARD. De passage au Saguenay, avant le G7, Justin Trudeau a promis qu'il ne signerait pas un nouvel accord de libre-échange si le président américain attaquait ce système. Sur Twitter, il s'est contenté de saluer un accord "historique" qui favorisera, notamment, "la prospérité des citoyens et l'économie".

Limonest : Deux fillettes retrouvées mortes à la gendarmerie
Les pompiers, appelés sur place, n'ont rien pu faire pour ramener les fillettes à la vie, selon le journal le Progrès . Il a été entendu par les enquêteurs ainsi que d'autres témoins.


"Arrêtons de provoquer les États-Unis, arrêtons de prendre des balles pour le Mexique, amorçons des négociations bilatérales et cessons de discuter avec l'Iran", a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

La Maison Blanche a riposté à son tour, en diffusant une photoDonald Trump apparaît toujours assis, mais souriant, et comme entouré par une foule de courtisans.

" C'est un acte illégal, c'est un acte injustifié", a déclaré la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland à propos des tarfis douaniers. Le président américain Donald Trump a fait volte-face contre ses alliés d'Europe et du Canada, retirant samedi son soutien au communiqué final du sommet, malgré le compromis qui avait été forgé de haute lutte sur les questions commerciales.

Des élus américains ont aussi pris la parole pour défendre le Canada, dont le sénateur John McCain qui a écrit que "Les Américains sont solidaires avec vous, même si notre président ne l'est pas".

La Corée du Nord a confirmé son intention de dénucléariser (Mike Pompeo)
L'ancien joueur des Bulls de Chicago a fait plusieurs voyages en Corée du Nord pour visiter son " ami pour la vie ", M. Il a du reste reçu le soutien de ses alliés du G7.


Le Premier ministre du Canada, pays frappé comme l'Europe et le reste du monde de nouveaux droits de douane américains sur l'acier et l'aluminium, a affirmé samedi que ces taxes étaient " insultantes " au regard de l'histoire entre les deux pays, et confirmé des représailles pour juillet.

Le pouce du président français Emmanuel Macron a littéralement laissé une empreinte sur la main du président américain Donald Trump au sommet du G7 au Canada alors qu'ils poursuivaient leur tradition de poignées de main intenses. Pire encore, il accuse le responsable canadien d'avoir "poignardés dans le dos" les Etats-Unis.

Kim Jong-un, dont les déplacements en dehors de son pays hyperfermé sont rarissimes, avait joué dans les airs au chat et à la souris avec les médias du monde entier qui traquaient son vol - pas moins de trois avions ont relié hier Pyongyang à la cité-État du Sud-Est asiatique.

Voitures allemandes Les États-Unis sont le premier marché étranger pour les marques européennes de voitures.

Bitcoin's Sunday Slump Sparked by Hack
The crash widens bitcoin's year-to-date losses to as much as 50%, wiping about $120 billion off its market value this year. South Korea has emerged as a hotbed for trading in virtual currencies over the past year .


L'Allemagne est tout particulièrement dans le collimateur de l'administration américaine, à la fois pour ses excédents commerciaux et pour ses dépenses militaires jugées trop faibles au sein de l'Otan. Il faut dire que beaucoup de véhicules allemands circulent aux Etats-Unis, les automobiles représentent en valeur le quart de ce que ce pays exporte vers les Etats-Unis. Elle y est interprétée comme un symbole des différents entre les Etats-Unis et France en particulier, et plus généralement avec les autres pays du G7. Etats-Unis: la guerre commerciale, une épine pour les constructeurs automobiles étrangersLa probabilité d'une guerre commerciale et ses nouvelles taxes sur les importations de voitures entrevue au sommet du G7 samedi au Canada risque de perturber les constructeurs automobiles étrangers présents aux Etats-Unis, qui y importent un grand nombre de véhicules malgré leur forte implantation sur le sol américain.

Latest News