Trump envisage de gracier Mohamed Ali - Monde

Trump envisage une grâce posthume pour Mohamed Ali

Trump envisage une grâce posthume pour Mohamed Ali Clay

En 1967, en plein Mouvement pour les droits civiques et au moment où le conflit au Viêt Nam s'enlisait, le sportif avait refusé d'être enrôlé dans l'armée américaine. "Je pense à Mohamed Ali", a-t-il répondu, interrogé sur d'éventuelles grâces qu'il pourrait annoncer. Il justifiait son refus d'aller combattre au Vietnam par des raisons religieuses et par sa réticence à aller affronter des populations lointaines qui ne lui avaient personnellement rien fait. Et l'ex-président démocrate Jimmy Carter avait par la suite amnistié les objecteurs de conscience ayant refusé la conscription pour le Vietnam.

Le geste de clémence de Donald Trump pourrait donc n'être que symbolique mais avec une certaine portée.

Roland-Garros: la délivrance de Simona Halep
Sa mauvaise habitude de craquer dans les grands rendez-vous (16 victoires pour 14 défaites avant samedi) planait encore. Menée 6-3, 2-0, elle a su surmonter son stress et la constance de son adversaire, impeccable jusque-là.


Le président a fait cette annonce pratiquement deux ans, jour pour jour, après les obsèques de la vedette du noble art dans sa ville natale de Louisville dans le Kentucky.

La Constitution américaine confère au Président le droit régalien de grâce.

Tensions autour de Yohann Pelé ? | Brèves
En faisant revenir Steve Mandanda l'été dernier, l'Olympique de Marseille réglait le dossier du gardien de but. D'après des informations de Footmercato , le portier de 35 ans se serait vu refuser son bon de sortie.


Cette disposition a déjà permis à M. Trump de faire libérer, mercredi, Alice Johnson, une femme de 63 ans qui avait été condamnée à la perpétuité pour un délit de trafic de drogue. Depuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump en a usé à plusieurs reprises, notamment pour satisfaire ses soutiens de la première heure.

Récemment, le président américain a pris le contrepied en réhabilitant un autre boxeur, Jack Johnson, premier Noir champion du monde des poids lourd en 1908, et qui fut emprisonné pour des motifs racistes. À l'été 2017, il avait gracié l'ancien shérif Joe Arpaio, condamné pour ses méthodes policières discriminatoires envers les immigrés clandestins.

UFC 225: Yoel Romero misses weight for title fight with Robert Whittaker
He was scheduled to fight for the UFC Middleweight title on Saturday against Robert Whittaker . This marks the second time in a row that Romero has missed weight for a fight.


Latest News