États-Unis : Donald Trump pourrait gracier Mohamed Ali à titre posthume

Boxe- Boxe- Mohamed Ali avait été une des principales figures de la contestation contre la guerre du Vietnam. L'Equipe

Mohamed Ali avait été une des principales figures de la contestation contre la guerre du Vietnam. L'Equipe

Donal Trump veut accorder à l'ancien champion de boxe Mohamed Ali une grâce à titre posthume. Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi 8 juin qu'il pensait au célèbre boxeur, lorsqu'il a été interrogé sur d'éventuelles grâces à venir, juste avant de décoller pour le sommet du G7 au Canada. Il justifiait son refus d'aller combattre au Vietnam par des raisons religieuses et par sa réticence à aller affronter des populations lointaines qui ne lui avaient personnellement rien fait.

Trump a indiqué aux journalistes qu'il étudie des "milliers de noms " de gens qui pourraient être graciés.

Ali a refusé se rejoindre les rangs de l'armée pour la guerre du Vietnam, en se décrivant comme un objecteur de conscience.

Trump attaque la France et le Canada en amont du G7 — Commerce
Si cette fois aucun texte commun ne pouvait être signé par les Sept, il est possible que Donald Trump s'en accommode parfaitement. Que Donald Trump a toutefois tenu à rencontrer pour un bref tête-à-tête dès son arrivée à La Malbaie.


Il s'était en conséquence vu retirer son titre de champion du monde et avait été condamné pour insoumission, à une époque marquée par le Mouvement des droits civiques, dont Ali était l'une des personnalités les plus en vue.

La Cour suprême des États-Unis avait toutefois annulé cette condamnation en 1971 dans une décision prise à l'unanimité.

La Constitution américaine confère au Président le droit régalien de grâce.

Warriors sweep Cavaliers to repeat as National Basketball Association champions
Others were sad that LeBron - who put up spectacular performance in every game during the Finals - failed yet again to win a ring. Stephen Curry had 12 points and the Golden State Warriors made six 3-pointers in taking a 34-25 lead after one quarter of Game 4.


La condamnation du boxeur avait en fait déjà été annulée par la justice. Depuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump en a usé à plusieurs reprises, notamment pour satisfaire ses soutiens de la première heure.

Il s'agit du premier Noir sacré champion du monde de boxe poids lourd en 1908, qui avait été condamné à la prison sur des motifs racistes.

La semaine dernière, il en a ainsi fait bénéficier Dinesh D'Souza, un conservateur polémiste très anti-démocrate.

Sommet Kim-Trump: Dennis Rodman assure qu'il se rendra à Singapour
L'avocat de Donald Trump , Rudy Giuliani, a affirmé que le leader nord-coréen Kim Jong Un avait supplié " à genoux " pour qu'un sommet avec le président américain ait lieu, a rapporté le Wall Street Journal mercredi.


Latest News