Les Etats-Unis taxent l'acier et l'aluminium importés, les alliés ripostent

Edition numérique des abonnés

Les Etats-Unis taxent l'acier et l'aluminium importés, les alliés ripostent

Le gouvernement fédéral a ainsi décidé d'imposer une surtaxe de 25% sur l'acier américains, et une autre d'environ 10% contre des produits allant des sacs de couchage au papier hygiénique en passant par les tuyaux en aluminium et les stylos. Pour sa part, la chancelière allemande Angela Merkel s'est alarmée d'"une escalade qui nuira à tout le monde".

Cette décision met fin à deux mois d'exemptions accordées à ces trois partenaires de Washington par le président Donald Trump afin d'encourager des discussions plus générales sur les échanges commerciaux et relancer les craintes d'une guerre commerciale. Et le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'est emporté contre "un affront au partenariat de sécurité existant de longue date entre le Canada et les Etats-Unis".

Dans un communiqué commun, le ministre allemand de l'Economie, Peter Almaier, et les ministres français des Affaires étrangères et de l'Economie, Jean-Yves Le Drian et Bruno Le Maire, se sont engagés "comme annoncé par la Commission européenne, de prendre toutes les mesures appropriées pour répondre aux décisions américaines".

New blood test could be the ‘holy grail of cancer research’
A new blood test could detect symptoms of several types of cancers years before a person falls ill, scientists have said. It was 77% accurate in diagnosing lymphoma, 73% accurate for myeloma, and 80% accurate for liver and gallbladder cancers.


Les responsables de l'Union européenne se sont également empressés de réagir.

Frappé également, parce qu'il ne plie pas assez vite face aux revendications américaines dans la renégociation de l'Aléna, le Mexique a condamné "catégoriquement" les mesures américaines et annoncé "des mesures équivalentes sur divers produits" dont certains aciers, des fruits et des fromages. Une signature symbole de sa politique protectionniste régulièrement réaffirmée: "Ma priorité, l'Amérique d'abord, que ce soit pour la production d'acier ou de voitures", déclarait-il en novembre 2016.

Interrogé le 30 mai par Le Figaro au sujet d'une potentielle impasse diplomatique entre les Etats-Unis et l'Union européenne, générée par les nouvelles taxes, Wilbur Ross, le secrétaire d'Etat au Commerce américain s'est ainsi exprimé: "Les tarifs n'ont pas empêché les Chinois d'engager la discussion [.] Je ne vois pas de raison évidente pour laquelle l'UE agirait différemment".

European Union to impose measures against 'unacceptable' USA metal tariffs
The move is likely to trigger serious retaliation from the three countries and push the USA to the edge of a trade war . Every family does, every country does with others - there's nothing weird about that.


La décision de l'administration Trump risque d'assombrir considérablement les discussions au sommet du G7 qui s'ouvre samedi prochain à La Malbaie, dans la région de Charlevoix.

En imposant des taxes douanières ciblant spécifiquement leurs alliés, les Etats-Unis de Trump suscitent indignation et incompréhension. Dans une déclaration citée par le "New York Times", la Maison-Blanche se félicite des "effets importants et positifs sur les salariés du secteur des métaux" et affirme que ces mesures de rétorsion "soulignent l'engagement [de l'administration] pour des négociations de bonne foi avec nos alliés pour améliorer notre sécurité nationale tout en soutenant les travailleurs américains".

C'est le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, qui a confirmé le tout dans une conférence téléphonique avec les médias, jeudi matin.

Makeup and pig's blood: Reporter describes his faked slaying
At a news conference , Babchenko himself wasn't clear on why the security services thought the elaborate deception was necessary. It is alleged he was hired by Russian security forces to find hitmen to assassinate Mr Babchenko.


Latest News