Le conseiller de Donald Trump à la sécurité intérieure démissionne — Etats-Unis

Maison-Blanche démission du conseiller à la sécurité intérieure de Trump

Le conseiller de Donald Trump à la sécurité intérieure démissionne — Etats-Unis

La Maison-Blanche a annoncé mardi la démission du conseiller à la sécurité intérieure du président Donald Trump.

Selon un décompte du réseau ABC, pas moins d'une trentaine de collaborateurs, conseillers, directeur d'agence et secrétaires ont quitté l'administration du président Trump ou ont été congédiés depuis son élection, à l'automne 2016.

Carrie Underwood Will Make Her First Public Appearance Since Gruesome Facial Injury
To catch Carrie's performance, tune in to the 53rd ACM Awards, hosted by Reba McEntire , on Sunday, April 15. Carrie Underwood finally showed her entire face last week for the first time since the accident.


L'annonce de l'annulation de dernière minute de ce voyage intervient au lendemain d'une spectaculaire perquisition du FBI dans les bureaux et au domicile de Michael Cohen, avocat personnel de Donald Trump, une initiative qui a provoqué la colère du président américain.

Nouvelle démission à la Maison Blanche.

Mark Zuckerberg : va-t-il enfin pouvoir sortir Facebook de la crise ?
Si vous n'avez pas été affectés par le scandale Cambridge Analytica , vous verrez ce message apparaître à l'écran. Son action a toutefois chuté de près de 15% à Wall Street depuis la révélation de l'affaire.


Reconnu comme un homme qui oeuvrait en première ligne, notamment dans le dossier des catastrophes naturelles ou de la lutte contre les cyberattaques, Tom Bossert avait aussi participé à la lutte contre le groupe armé État islamique (EI) en se rendant en Irak, en avril 2017, aux côtés du gendre et conseiller du président Trump, Jared Kushner. Tom Bossert avait évoqué l'option militaire Son départ intervient au moment même où le président américain laisse planer la menace d'une intervention militaire en Syrie.

A Londres, Downing Street indique que Theresa May s'est entretenue séparément avec les présidents américain et français et que les trois dirigeants ont souligné la nécessité d'une réaction internationale à l'attaque chimique présumée de Douma.

Alcoolisé et armé, le maire de Wissous dérape — Richard Trinquier
En plus du katana, Richard Trinquier était également équipé d'un gilet pare-balles et d'une arme de poing 9 millimètres. Depuis dimanche après-midi, Richard Trinquier , maire de la commune de Wissous en Essonne , a été placé en garde à vue.


" C'est une de ces questions sur lesquelles toutes les nations, tous les peuples sont d'accord depuis la Seconde Guerre mondiale, c'est une pratique inacceptable ", avait-il affirmé au sujet des attaques chimiques.

Latest News