Un aéroport militaire visé par huit missiles — Syrie

Proche-Orient

Un nouveau pas vers une désescalade au Proche-Orient notamment dans le dossier syrien

Que sait-on des frappes contre une base militaire syrienne?

Le gouvernement syrien a nié toute responsabilité pour cette attaque chimique présumée à Douma, dernier bastion tenu par les rebelles islamistes dans la Ghouta orientale qui, selon les médias publics syriens, est en cours d'évacuation en application d'un accord obtenu par les autorités.

" Plusieurs missiles ont frappé l'aéroport T-4", a rapporté l'agence officielle syrienne SANA, qui évoque plusieurs victimes, mais sans donner plus de détails. Pour la communauté internationale, il est clair que ces décès sont à imputer au régime syrien, qui mène depuis des semaines une offensive sanglante sur la Ghouta pour en reprendre le contrôle total.

Trump sees trade deal with 'friend' Xi
The new White House economic adviser, Larry Kudlow, has said the U.S.is "not in a trade war" and that "China is the problem". President Donald Trump's barrage of tariff threats have left China's Xi Jinping with a tricky balance to strike.


Le ministère israélien des Affaires étrangères n'a pas voulu commenter les allégations. L'allié russe a lui dit que des "spécialistes militaires" n'avaient trouvé sur place "aucune trace de chlore ou d'une quelconque substance chimique".

"Des forces russes, iraniennes, et du mouvement libanais du Hezbollah", alliés du régime de Bachar Al-Assad, sont stationnées sur la base T-4, située entre les villes de Homs et Palmyre, selon l'Observatoire qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre.

L'agence de presse iranienne Fars rapporte la mort de " quatre conseillers militaires iraniens " dans l'attaque.

Quelles sont les émissions en ligne les plus demandées par les utilisateurs?
Les disciplines sportives les plus populaires Les émissions sportives en direct sont de plus en plus accessibles. Récemment, les émissions sportives sont de plus en plus populaires sur Internet.


Dans les dernières années, Israël a également frappé à l'intérieur de la Syrie.

Le Pentagone, de son côté, a aussitôt réagi en assurant que ses forces armées ne menaient "pas de frappes aériennes en Syrie".

Le président américain Donald Trump a condamné dimanche la Syrie, la Russie et l'Iran pour ce qu'il a qualifié d'attaque "répugnante", menaçant ses auteurs d'un "lourd prix à payer". Il a accusé le président syrien Bachar Al-Assad d'être un " animal ". Son ministre de la Défense Jim Mattis n'excluait pas des frappes contre le régime syrien. Selon l'ONG, " les secours peinent à accéder aux souterrains dans lesquels le gaz s'est insinué et où des centaines de familles avaient trouvé refuge ". Le texte prévoit de créer un nouveau " mécanisme d'enquête indépendant des Nations unies " (Unimi) sur le recours aux armes chimiques en Syrie.

Multiple fatalities after truck collides with Canadian junior hockey team bus
A player on the 2017-2018 season of a Canadian team involved in a deadly bus crash grew up playing on a hockey team in Colorado. Much of the hockey world issued messages of condolences, including National Hockey League commissioner Gary Bettman.


La Russie, qui aide militairement le régime syrien face aux rebelles et djihadistes, a elle aussi accusé Israël, le chef de la diplomatie Sergueï Lavrov dénonçant un "développement très dangereux".

Latest News