62 combattants du régime tués par l'EI — Syrie

Ghouta orientale

5.000 combattants évacués de la Ghouta Orientale Sputnik. Mikhail Voskresensky

Combattants et civils continuaient d'embarquer à bord d'autocars, selon l'agence officielle Sana.

Elle intervient en vertu d'un accord parrainé par la Russie entre le régime et le groupe rebelle islamiste Ahrar al-Cham, qui contrôle la poche rebelle de Harasta. Ces derniers ont été menés par le régime syrien jeudi, touchant plusieurs localités contrôlées par Faylaq al-Rahmane. L'évacuation pourrait durer plusieurs jours le porte-parole d'Ahrar al-Cham.

Situation dans la Ghouta orientale. Image d'illustration
Sputnik. Andrei Stenin Ghouta orientale Harasta libérée des extrémistes selon la presse locale

La Ghouta orientale est la cible depuis le 18 février d'une offensive dévastatrice qui a tué plus de 1450 civils, selon l'Observatoire. "Cela me tue de penser à tous les miens qui sont restés sous les décombres".

La scène a été filmée en lisière de la Ghouta, dans l'un des camps de fortune aménagés pour accueillir les familles qui fuient le pilonnage de cette banlieue rebelle de Damas par l'aviation russo-syrienne.

Tensions et violences en marge du cortège parisien — Manifestation des cheminots
Peu avant midi, les policiers ont chargé ces manifestants et ont fait usage de gaz lacrymogènes. Ils étaient très légèrement inférieurs pour la fonction publique hospitalière (10,4%).


Plus de 1.500 civils ont été tués dans les bombardements et les combats depuis le début de l'offensive gouvernementale le mois dernier, selon le décompte de l'OSDH.

Dans la capitale toute proche, le sommeil des Damascènes a de nouveau été troublé par des détonations, mais il s'agissait cette fois de tirs de célébration en prévision de la fin des opérations dans la Ghouta orientale et non des obus et roquettes que les rebelles tiraient sur Damas depuis cette zone stratégique. L'armée syrienne aurait obtenu la libération de 13 de ses soldats.

Une fausse victime jugée après avoir perçu 38.000 euros — Attentat du Bataclan
Florence, qui n'en est pas à sa première arnaque, a été jugée ce jeudi 22 mars pour escroquerie. Depuis les attentats du 13 novembre 2015, quatorze fausses victimes ont déjà été condamnées.


Layal Jumaa, une étudiante de 24 ans, racontait oser ouvrir ses fenêtres donnant sur le quartier de Jobar, qui était contrôlé en partie par les rebelles, pour la première fois depuis trois ans.

Une webcam du ministère russe de la Défense installée au point de passage d'Al Wafidine, près de Douma, diffuse des images présentées comme celles de civils rejoignant en petits groupes le territoire tenu par les forces du président syrien Bachar al Assad.

Emmanuel Macron exprime sa "préoccupation" à Erdogan — Afrine
Au cours d'un entretien téléphonique vendredi avec Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron a fait part de sa préoccupation concernant l'enclave syrienne d'Afrine.


La guerre en Syrie, déclenchée en 2011 avec la répression de manifestations en faveur de réformes démocratiques, a fait plus de 350.000 morts et conduit des millions de Syriens à l'exil.

Latest News