Un drapeau allemand pour accueillir le roi belge — Canada

Un drapeau allemand pour accueillir le roi belge — Canada

Un drapeau allemand pour accueillir le roi belge — Canada

L'organisation s'est emmêlée les pinceaux et a confondu le drapeau belge et celui de la République fédérale allemande.

Le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde ont débuté lundi une visite officielle d'une semaine au Canada au cours de laquelle des étapes à Toronto et Montréal sont aussi prévues. Une erreur diplomatique de taille qui a rapidement été rectifiée. Et à cette occasion, Philippe et Mathilde ont été invités spécialement à découvrir le jardin de la résidence, car il y a une quarantaine d'années, la reine Fabiola de Belgique avait planté symboliquement dans ce parc un érable à sucre.

Et si Nike avait l'avenir de Neymar entre les mains ?
Info ou intox? D'après As, la marque à la virgule envisage de faciliter le transfert du Brésilien dans la capitale espagnole. En contre partie, ils devront accepter de signer un deal avec l'équipementier Américain et lâcher la marque au trois bandes.


Et de préciser: "Nous avons corrigé cela immédiatement", c'est-à-dire avant l'arrivée du couple royal venus, à leur tour, pour planter un arbre dans le jardin. Bon, la confusion peut s'expliquer un peu puisque les trois couleurs nationales de la Belgique et de l'Allemagne sont les mêmes, noire, jaune et rouge. cependant, elles sont verticales dans le premier cas, horizontales dans le second.

La capitale canadienne a déployé de nombreux drapeaux belges pour l'arrivée du roi et de son épouse en calèche à la résidence de Julie Payette. Cette ancienne astronaute représente la Reine d'Angleterre, qui est le chef d'État en titre du deuxième pays le plus grand du monde.

Qui a voulu assassiner le Premier ministre palestinien ?
Les forces de sécurité communes entre l'Autorité palestinienne et le Hamas se sont déployées et ont tiré en l'air. Des groupes islamistes radicaux défient régulièrement l'autorité du mouvement islamiste dans le territoire.


Les approximations protocolaires ne se sont pas arrêtées là: selon le Journal de Québec, des mots en allemand se sont glissés dans le discours de la gouverneure générale, censé débuter par du néerlandais.

Self-Flying Air Taxi Tested in New Zealand
That vehicle was registered with the FAA as serial number 2. "A place that could be more than just a willing airfield". New Zealand, on the other hand, has always been viewed as having a thoughtful and safety-conscious regulatory regime.


Latest News