Le régime accentue son emprise sur la Ghouta, privée d'aide humanitaire — Syrie

Le convoi humanitaire à destination de la Ghouta qui avait été reporté fait son entrée

Syrie: la reprise des bombardements met en danger la livraison de l'aide à la Ghouta

Depuis le 18 février, les forces du régime ont repris la moitié de la Ghouta orientale, et plus de 860 civils ont été tués.

Des combats entre rebelles et forces du régime se déroulent par ailleurs à la périphérie de Douma, mais aussi des localités de Hammouriyé et de Jisrine, plus au sud, cibles de raids aériens, d'après la même source.Mercredi soir, au moins 60 personnes ont souffert de difficultés respiratoires dans les localités de Saqba et Hammouriyé, après des frappes aériennes du régime et de son allié russe, a indiqué l'OSDH. Samedi, " huit civils ont été tués dans les villes d'Arbine et Harasta et 20 autres dans la ville de Douma où 17 corps ont en outre été retirés des décombres", a ajouté l'OSDH. Face à l'incapacité de la communauté internationale à arrêter le bain de sang et au soutien indéfectible de l'allié russe, le régime Bachar el-Assad s'est montré totalement déterminé à reconquérir le bastion rebelle où quelque 400 000 habitants subissent un siège asphyxiant depuis 2013. Un convoi qui devait être acheminé jeudi 8 mars, le deuxième depuis le début d'une importante offensive du régime syrien sur cette enclave rebelle, a été "reporté", a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Les forces du régime syrien ont isolé, ce samedi, Douma, la grande ville de l'enclave rebelle dans la Ghouta orientale, qu'elles cherchent à reconquérir à la faveur d'une offensive de grande envergure, a indiqué une ONG.

Marseille: une mère raconte son calvaire avec son bébé mort
Un couffin a été acheté pour le service pédiatrique et une ligne téléphonique mise en place dans la chambre mortuaire. Elle essaye de rappeler sans cesse! Un membre du personnel arrive enfin avec le badge pour accéder au dépositoire.


Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, l'armée a isolé Douma du reste de l'enclave en prenant le contrôle de la route la reliant aux villes de Harasta à l'ouest et de Misraba au sud. Elle a été suivie par des assauts terrestres qui ont permis aux prorégime de progresser rapidement. Auparavant, le groupe rebelle Jaïch El-Islam, présent dans la Ghouta, avait annoncé dans un communiqué qu'un "premier groupe" de "combattants" de Hayat Tahrir El-Cham, organisation dominée par l'ex-branche syrienne d'El-Qaïda, allait quitter le bastion, sans donner de chiffres précis.

Wael Alwan, un porte-parole du groupe rebelle Failak al Rahman s'exprimant d'Istanbul, a démenti que la Ghouta orientale ait été de fait coupée en deux. Au total, plus de 900 civils auraient été tués dans des bombardements.

Un appel fin février du Conseil de sécurité de l'ONU à une trêve d'un mois est restée lettre morte.

Chennai college girl hacked to death in broad daylight
She had also not attended classes for two weeks after filing the complaint and returned to college only two days ago, police said. Aswini has lost her father and was staying with her mother at Maduravoyal, where Alagesan is also residing.


"En raison d'une attaque au gaz de chlore dans la Ghouta orientale, des patients souffrent de difficultés respiratoires sévères", a indiqué la Société médicale syro-américaine (SAMS), une ONG qui soutient des centres médicaux en Syrie.

Sur un autre front de la guerre en Syrie, les soldats turcs et leurs supplétifs syriens ont avancé vers la ville d'Afrine, contrôlée par les Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde de Syrie qualifiée de " terroriste " par Ankara.

Le bilan de l'offensive du régime sur la partie rebelle de la Ghouta orientale a fait plus de 975 morts parmi les civils, selon l'OSDH.

13 milliards d'euros de contrats annoncés — Macron en Inde
Il entend notamment tirer du retrait de la Grande-Bretagne, partenaire historique de l'Inde, de l'Union européenne avec le Brexit. La région de l'océan Indien va jouer un rôle très significatif", a estimé Narendra Modi lors d'une allocution conjointe.


Déclenché par la répression de manifestations prodémocratie, le conflit en Syrie s'est progressivement complexifié avec l'implication de groupes djihadistes et de puissances étrangères.

Latest News