Le gouvernement affirme la fiabilité des machines à voter — RDC

Le gouvernement affirme la fiabilité des machines à voter — RDC

Le gouvernement affirme la fiabilité des machines à voter — RDC

Lundi, les Etats-Unis ont affirmé leur opposition à un système électronique de vote pour la triple élection du 23 décembre, alors que sept membres du Conseil de sécurité pressaient le président Kabila d'annoncer qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle.

Lors d'une rencontre informelle à l'ONU sur le processus électoral dans ce pays d'Afrique centrale, Mme Haley n'a pas caché la préoccupation des Etats-Unis "de voir l'insistance (de la Commission électorale indépendante, CENI) à vouloir utiliser un système électronique de vote ". "Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018", a déclaré Corneille Nangaa, président de la commission électorale nationale indépendante (Céni), interrogé sur la position des États-Unis qui se sont opposés, la veille, à l'utilisation d'un système électronique de vote en RDC. "Les États-Unis ne soutiennent pas" ce recours à un système électronique. Selon lui, au vu du nombre d'électeurs, "les trois scrutins combinés le même jour imposent l'implantation de 23 000 centres de vote éclatés en environ 90 000 bureaux de vote et de dépouillement ".

Une belle-fille de Trump hospitalisée après une lettre suspecte
En dehors de Vanessa Trump, deux personnes ont aussi été emmenées à l'hôpital, précise la chaîne de télévision ABC. Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.


"L'option prise de recourir à la machine à voter permet de réduire le poids de l'ensemble des matériels à déployer de 16.000 tonnes à moins de 8.000 tonnes", a poursuivi M. Nangaa.

Le coût des scrutins est estimé à 432 millions de dollars avec les machines à voter et à 554 millions pour des bulletins papier. Le parti historique de l'opposition congolaise a appelé lundi à une mobilisation "massive" pour une marche des catholiques, prévue le 25 février à Kinshasa contre le maintien au pouvoir de Kabila en RDC.

'Get Out' Celebrates One Year With Free Screenings On Presidents' Day
If you never got a chance to experience the film in theaters, then it's your lucky day. The screening takes place this Monday, February 19th at 7:00 pm.


Selon Rfi, un porte-parole de la représentation américaine à l'ONU aurait affirmé qu'il s'agit d'une liste "vérifiée" des personnes impliquées dans le meurtre de l'Américain Michael Sharp et de la Suédoise Zaida Catalan. Les autorités n'ont reconnu que deux morts le 21 janvier. "On ne peut pas permettre un nouveau report des élections" et "le président Kabila ne peut pas briguer un nouveau mandat (car) la Constitution ne le permet pas", a souligné Nikki Haley. Le deuxième et dernier mandat du président Kabila a pris fin le 20 décembre 2016.

Les États-Unis avaient été les premiers à appeler, en juin 2017, le Conseil de Sécurité et le Secrétaire Général des Nations Unies à initier une enquête sur l'assassinat des deux experts dans le Kasaï et, d'une manière générale, sur les violations des droits de l'homme en RDC, ce malgré l'ouverture le 5 juin 2017 à Kananga du procès des présumés auteurs par la justice congolaise.Mi-mai 2017, les Nations-Unies avaient mis en doute les conclusions de l'enquête menée par la justice militaire congolaise. Un scrutin avait été prévu fin décembre 2017, avant finalement d'être reporté à décembre 2018.

Canada defeats Kenya by 59 runs to register third straight cricket win
UAE's Mohammad Naveed and Amir Hayat took two wickets each while Ahmed Raza and Rohan Mustafa chipped in with a wicket each. Hello and welcome to CricketCountry's live coverage of ICC World Cricket League Division 2 match between Nepal and Kenya .


Latest News