Quels changements pour la rentrée 2019 — Réforme du bac

Le bac et le lycée nouvelle formule en cinq questions

Quels changements pour la rentrée 2019 — Réforme du bac

Les lycéens choisiront leur formation " à la carte", avec deux matières majeures et deux mineures choisies pour les années de première et de terminale. S'ajouteraient des enseignements facultatifs.

Le choix pour les lycéens se fera ensuite entre "une dizaine de combinaisons proposées au niveau national", telles que maths-physique, maths-informatique, maths-sciences économiques et sociales, sciences de l'ingénieur-physique-chimie, lettres-langues ou encore lettres-arts. Elles porteraient sur les deux matières "majeures".

Parmi les principales nouveautés figure le maintien de seulement cinq épreuves finales pour un bac "resserré", contre 10 à 15 actuellement selon les filières: le français en Première (l'écrit et l'oral) et quatre épreuves en Terminale, dont un grand oral, qui compteraient au total pour 60% de la note finale.

Réforme du bac les premières propositions dévoilées cette semaine
France Réforme du bac les premières propositions dévoilées cette semaine Politique La réforme du bac commencera à entrer en vigueur dès cette année

"Je propose de passer d'une situation où les résultats du baccalauréat ne comptent pas pour l'enseignement supérieur à une situation où environ 75 % des résultats seraient intégrés dans Parcoursup", explique Pierre Mathiot, l'auteur du rapport, dans une interview donnée à l'Étudiant. Le syndicat approuve l'idée d'un grand oral ou de temps dédiés pour l'accompagnement des parcours des élèves, mais critique notamment "l'exclusion de la voie professionnelle du champ de la réforme".

Deux des 4 examens en terminale, porteraient sur les "majeures " et seraient programmés au retour des vacances de printemps. L'élève peut travailler seul ou en groupe, la présentation est en revanche individuelle. La part d'évaluation passée ou non en contrôle continu concentre ses inquiétudes. "Il nous semble néanmoins fondamental en ce qu'il vient de combler un vide majeur".

En juin 2016, Terra Nova a présenté ses propositions pour "sauver le bac".

Le drone entre Mavic Pro et Spark — DJI Mavic Air
Sont inclus, la batterie, la radiocommande, un étui, deux paires de protections d'hélices et quatre paires de nouvelles hélices. Le DJi Mavic Air reste un drone haut de gamme et est lancé au tarif de 849 €, avec trois coloris possible: blanc, rouge ou noir.


Elles sont préservées et seront évaluées lors d'épreuves ponctuelles ou par des évaluations régulières.

Les 40% de la note finale au bac pourraient être établis par un contrôle continu.

Dans les propositions, fini le rattrapage auquel étaient convoqués les élèves ayant obtenu moins de 10 sur 20 mais au moins 8 de moyenne.

L'UE retire le pays de sa liste des paradis fiscaux — Tunisie
Mais réunis hier à Bruxelles, les ministres des Finances de ses 28 membres ont décidé de le sortir avec sept autres nations. Ils ont été placés sur la liste grise , qui comporte plus d'une quarantaine de nations "sous surveillance".


Des candidats au bac 2017. Néanmoins, un tronc commun subsisterait: celui-ci serait composé en première de l'EPS, l'histoire-géographie, la LV1, la LV2, les mathématiques et le français, puis de l'EPS, l'histoire-géographie, la LV1, la LV2, les mathématiques et la philosophie en terminale.

L'année scolaire ne serait plus divisée en trimestres, mais en semestres, comme à l'université.

L'examen, qui clôture les études secondaires en France et représente un passage quasi-obligé pour l'enseignement supérieur, ne prépare pas assez à la poursuite des études, estime M. Mathiot. La troisième correspond à la préparation à l'après-lycée (orientation, méthodes de travail etc.). S'agissant de la filière technologique, elle ne serait pas supprimée mais certaines majeures seraient partagés avec la filière générale.

Merkel et Macron face aux "troupes" américaines à Davos
Avant lui, Angela Merkel avait déclaré que le " protectionnisme n'est pas la bonne solution " aux problèmes du monde. Non, leur a-t-il lancé, "la croissance n'est pas une fin en soi".


Latest News