Notre-Dame-des-Landes : l'ultime plaidoyer des " pro-aéroport "

A Notre-Dame-des-Landes en juillet 2016

A Notre-Dame-des-Landes en juillet 2016

"C'est Jupiter. Le reste n'est que scénographie". Johanna Rolland acquiesce: "la décision sera clairement prise par Emmanuel Macron", explique-t-elle à France Bleu Loire Océan.

Bonus-malus, démissionnaires, plateformes internet… Trois enjeux clefs de la négociation chômage
Les syndicats n'y voient pas une priorité, les fraudes étant " extrêmement minoritaires ", rappelle M. Autre sujet en débat: la lutte contre la précarité ou comment " faire progresser l'emploi stable ".


Délimité à l'ouest par la route nationale 165 reliant Nantes à Vannes et à l'est par la RN137 Nantes-Rennes, le périmètre du projet est entouré de communes rurales, dont Notre-Dame-des-Landes, raccordées entre elles par de petites routes départementales traversant la zone du nord au sud. Les associations estiment que la rénovation de Nantes-Atlantique s'élèvera à un milliard d'euros, en prenant en compte les coûts induits par " le droit au délaissement " des maisons - procédure administrative destinée au propriétaire d'un bien immobilier soumis à des prescriptions d'urbanisme - et les recours et délais, soit 15 ans de procédures, alors que les médiateurs avaient considéré qu'il fallait deux ans avant de pouvoir entamer les travaux d'aménagement de l'aéroport de Nantes. L'élu socialiste estime que la présence, vendredi après-midi face au Premier Ministre Edouard Philippe de tous les représentants des grandes collectivités de Loire-Atlantique et d'Ille-et-Vilaine, "de droite comme de gauche", vient encore "renforcer le vote en faveur du projet d'aéroport des habitants de Loire-Atlantique lors de la consultation de juin 2016".

" La vie ne m'apporte plus grand chose " — Alain Delon
Il dit simplement espérer tourner un dernier film avant de disparaître. Il n'y a plus de respect, plus de parole donnée. Reste à trouver la bonne pièce.


Les partisans du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) jettent leurs dernières forces dans la bataille pour emporter l'arbitrage que l'exécutif doit rendre avant la fin de ce mois.

Le "temps du changement" est venu en Iran — Trump
Si les Européens ont fait bloc derrière l'Iran, hier, ils ne lui ont pas pour autant accordé un statut de sainte-nitouche. Les responsables de l'UE n'ont pas pour autant caché certains griefs partagés avec Washington contre Téhéran.


Le Premier Ministre, rappelons-le, a commencé à recevoir les parlementaires et élus locaux de l'Ouest vendredi 5 janvier, et a poursuivi ces entretiens cette semaine.

Latest News