Le "temps du changement" est venu en Iran — Trump

Donald Trump pendant son discours sur le programme nucléaire iranien à Washington D.C. le 13 octobre 2017

Donald Trump pendant son discours sur le programme nucléaire iranien à Washington D.C. le 13 octobre 2017

Si Donald Trump menace de se retirer de l'accord sur le nucléaire signé à Vienne, le leader iranien, lui, fait appel à la protestation.

L'Union européenne réaffirme son soutien à l'accord international sur le nucléaire iranien. Les responsables de l'UE n'ont pas pour autant caché certains griefs partagés avec Washington contre Téhéran.

WWE Royal Rumble 2018: 5 Likely Winners Of The Women's Rumble
Shane admitted that he knew many thought he had a vendetta against Kevin Owens & Sami Zayn, he felt Bryan had a kinship with them. Out of all the confirmed entrants for this match, I don't see Elias, Randy Orton, Finn Balor or Baron Corbin winning it.


Pour le chercheur du Carnegie Europe, Cornelius Adebahr, "les Européens essayent de travailler des deux côtés, convaincre les Américains de rester à bord et ensuite si les Etats-Unis devaient annuler l'accord alors négocier avec les Iraniens de ne pas quitter immédiatement la table afin de se donner du temps pour parvenir à un consensus".

Le vice-Président américain Mike Pence avait précédemment annoncé l'intention des États-Unis de revoir les échéances de l'accord sur le nucléaire iranien et de signer des accords "plus durables". "En parallèle nous devrions nous concentrer sur ce que l'Iran peut faire pour résoudre la crise au Yémen, pour favoriser la paix en Syrie et pour aider à résoudre d'autres questions dans la région", insiste le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson.

State Department increases travel risk for states in Mexico
Violent crimes including homicides, kidnappings, carjackings and robberies are widespread, officials said. Five states in Mexico have gotten the sternest "do not travel" advisories under a revamped U.S.


Téhéran a d'ores et déjà promis des représailles, se disant "préparé à tous les scénarios". L'accord de juillet 2015, conclu entre l'Iran et le Groupe des six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie), a permis de lever une partie des sanctions internationales imposées à l'Iran, en échange de garanties apportées par la République islamique sur le caractère exclusivement civil de son programme nucléaire. Jeudi, Zarif a prévenu que "tout acte qui sape l'accord nucléaire est inacceptable". Dans ce contexte, Paris "insiste sur le respect intégral de l'accord", y compris par "nos alliés américains", a martelé le Français Jean-Yves Le Drian.

Si les Européens ont fait bloc derrière l'Iran, hier, ils ne lui ont pas pour autant accordé un statut de sainte-nitouche.

Tunisia arrests 237 in clashes, dozens hurt
They're vowing to stay on the streets and actually increase their protests until the government eases their tax load. Activists campaigning against the austerity measures have called for a huge protest on Friday.


Latest News