Un jeune handicapé séquestré et torturé par 13 personnes — Seine-Maritime

France 3 Normandie

France 3 Normandie

Le jeune homme martyrisé a raconté son calvaire.

North Adams Man Is Arraigned On A Murder Charge
In addition to founding the Miss Trans America pageant, she also helped to launch the Miss Trans New England pageant. Judge Paul Vrabel ordered that he be held at the Berkshire County House of Correction without the right to bail.


Les enquêteurs de la Sûreté urbaine de Bolbec-Lillebonne, en Seine-Maritime, ont arrêté pas moins de 13 personnes lundi 8. Qualifié de vulnérable, l'homme d'une vingtaine d'années a été enfermé entre ses murs, subissant diverses violences. Il leur est également reproché une tentative de viol. Mais aussi psychologiques. La victime a été enfermée nue dans un réfrigérateur, s'est fait uriner dessus, a été interdit de lit.

I will be up and running in six weeks, says Dale Steyn
Much to his disappointment, his comeback game saw him getting injured again. "He was padded up before we spoke about this to him". When South Africa's wickets fell‚ Kohli swooped and whooped around the ground as if Newlands was his personal man cave.


La victime a finalement réussi à s'enfuir à l'occasion d'une sortie avec ses agresseurs et s'est alors réfugiée chez ses parents, qui ont donné l'alerte. Les faits, relatés par Paris-Normandie, ont été confirmés à Normandie-actu par plusieurs sources judiciaires. Nos confrères indiquent qu'une vingtaine d'infractions au total auraient été retenues. Leurs auteurs présumés sont une quinzaine.

Baseball agent Jason Wood fired after report he placed camera in shower
Some players have already fired CSE and have hired new representation or are looking to do so in the near future. The player, who wished to remain unnamed, confronted Wood and fired him, the report said.


Treize personnes, des hommes majeurs et des mineurs, ont été interpellées et placées en garde à vue hier matin, pour " séquestration accompagnée d'actes de tortures et de barbarie ". Ils sont âgés de 15 à 19 ans et connus des services de police, avec des profils de " jeunes ados en pleine croissance délinquante ". Des liens qui rendent l'affaire encore plus " inexplicable ". Certains ont tenté de minimiser leur implication, disant qu'ils assistaient sans participer. "Les gardes à vue ont été prolongées (mardi) soir pour déterminer le degré de responsabilité de chacun des protagonistes", a détaillé François Gosselin, procureur de la République du Havre à l'AFP. Ceux soupçonnés d'être les meneurs du groupe ont été placés au commissariat de Bolbec alors que les autres ont été transférés à celui du Havre.

Latest News