Failles dans les processeurs : AMD et ARM également concernés

Intel AMD ARM 7 questions pour comprendre les méga-failles des processeurs

Voir les

Intel, qui a participé aux correctifs, semble directement concerné, AMD ayant de son côté indiqué ne pas être touché.

Tout se passerait donc pour le mieux si cela ne risquait pas d'impacter assez durement les processeurs d'Intel. Une erreur de conception, ou faille "de design", sur les processeurs Intel x86 vendus depuis une dizaine d'années force les concepteurs de systèmes d'exploitation à revoir en profondeur leur fonctionnement, selon The Register. Windows, Linus et macOS sont concernés. Il faut qu'ils s'assurent que le correctif de sécurité de janvier 2018 est installé. La différence entre Meltdown et Spectre réside dans la stratégie d'attaque.

" Bien que les programmes ne soient généralement pas autorisés à lire les données d'autres programmes, un programme malveillant exploitant Meltdown et Spectre pour récupérer des secrets stockés dans la mémoire d'autres programmes en cours d'exécution".

Coupe de France : comment voir la rencontre entre Rennes et le PSG ?
Sinon, il faudra attendre la diffusion de Rennes-PSG en différé à 23h30 sur Eurosport 2, juste après la rediffusion de la Coupe du monde de Biathlon...


Certains microprocesseurs fabriqués par Intel pourraient être vulnérables à une faille de sécurité, selon les informations révélées le 3 janvier par le site spécialisé The Registrer.

"Nous sommes conscients de ce problème à l'échelle de l'industrie et avons travaillé en étroite collaboration avec les fabricants de puces pour développer et tester des mesures d'atténuation afin de protéger nos clients, et déployons ces mesures sur les services de cloud, et avons également publié des mises à jour de sécurité pour protéger les clients Windows contre les vulnérabilités affectant les puces matérielles prises en charge par Intel, ARM et AMD".

Ces deux failles n'ont pour l'instant pas encore été exploitées par des cybercriminels, mais les détails de celles-ci sont aujourd'hui publics et elles pourraient donc être intégrées à de nouveaux malwares à l'avenir.

Orrin Hatch Retirement Opens Door For Trump Critic Mitt Romney In Senate
Trump has the "greatest and deepest respect" for Hatch, particularly for the role he played in passing tax reform. On Christmas Day, The Salt Lake Tribune named the senator "Utahn of the Year", but not for flattering reasons.


Les processeurs sont les composants électroniques présents dans tous les ordinateurs (ceux des particuliers et d'entreprise, mais aussi les serveurs informatiques, les tablettes et les smartphones), qui permettent d'exécuter les instructions des logiciels, donc à la machine de "réfléchir". Encore peu d'informations sont disponibles, mais ces soucis devraient principalement affecter les datacenters et les processeurs Intel.

Or, pendant que le processeur fait ses suppositions, les données qu'il traite deviennent, brièvement, faciles à intercepter.

La sphère des services d'exploitation de machines virtuelles et/ou Cloud doit se montrer vigilante car les plus grands risques de détournement d'information portent sur les systèmes multi-utilisateurs (multi-instances) qui se partagent un CPU unique, estime Daniel Miessler.

Ben Arfa veut "un environnement favorable" — PSG
Mais s'il partait, il ne faudrait pas oublier deux choses: sa destination et son contrat, auquel il faudrait mettre fin . Hatem Ben Arfa n'a pas disputé le moindre match depuis le début de la saison en cours.


L'attaque est donc un véritable casse-tête: outre le fait qu'elle se révèle particulièrement dangereuse et pas forcément évidente à corriger, les déboires de la communication synchronisée et des embargos brisés ne viennent pas vraiment simplifier les choses. Mercredi soir, une équipe de chercheurs a dévoilé l'existence de deux failles de sécurité majeures, qui concernent presque l'intégralité des ordinateurs dans le monde. Malheureusement pour eux, l'embargo n'aura pas tenu jusque là.

Latest News