Nouvelles sanctions contre la Corée du Nord — Conseil de sécurité

Nouvelles sanctions contre la Corée du Nord — Conseil de sécurité

Nouvelles sanctions contre la Corée du Nord — Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité de l'ONU a durci vendredi soir les sanctions contre la Corée du Nord par un vote unanime sur une résolution américaine, en s'attaquant au pétrole et à la question des travailleurs nord-coréens à l'étranger. Cette résolution proposée par Washington vise les expatriés nord-coréens, qui devront rentrer dans leur pays d'origine d'ici deux ans, mais aussi la restriction des importations de pétrole. Mais, surtout, le texte alourdit des dispositions de précédentes résolutions, en particulier en amenuisant davantage les livraisons de pétrole brut et raffiné qui proviennent majoritairement de Chine.

Cette initiative intervient alors que ni les Etats-Unis, ni la Corée du Nord ne montrent des velléités d'engager des pourparlers pour mettre fin à la crise sur la péninsule coréenne. Selon l'ONU, ils travaillent dans des "conditions proches de l'esclavage".

Ten displaced after fire at Phoenix apartment complex
They discovered heavy fire in the victim's apartment, according to a press release from the state fire marshal's office. They have opened a shelter at the First Baptist Church on East Main Street in Spartanburg for those residents.


Ce projet de résolution entend limiter les livraisons de brut à 4 millions de barils par an et exige que les pays souhaitant fournir la Corée du Nord en pétrole en demandent la permission auprès de l'ONU.

Également prévue, une extension de la liste des produits nord-coréens interdits d'exportation à des produits alimentaires, des équipements industriels et électriques, des navires, ainsi que certaines matières premières (terres rares, roches dont la magnésite, bois). Tous les pays sont désormais habilités à intercepter, inspecter, bloquer et saisir des bateaux soupçonnés de transporter des cargaisons illégales depuis ou vers la Corée du Nord.

Implications of guilty verdict for Lalu Prasad in second fodder scam case
Mr Kaumudi, a 1986-batch IPS officer, handled the the fodder scam probe before he was transferred back to Andhra Pradesh in 1998. Speaking to reporters on the judgment, senior RJD leader Raghuvansh Prasad Singh said, "We are disappointed with the judgment".


Deux listes seraient par ailleurs allongées: celle des produits nord-coréens interdits d'exportation et celle des Nord-Coréens faisant l'objet de sanctions. Ils sont en conséquence interdits de visa dans le monde entier et risquent un gel de leurs éventuels actifs à l'étranger. Et le ministre des Forces armées, chargé de la logistique, y figure aussi.

Le Conseil de sécurité a déjà interdit les exportations nord-coréennes de charbon, fer, plomb, textiles et produits de la mer, et limité les sociétés communes. Les trois derniers ont été adoptés sous l'impulsion des Américains après des essais de missiles et un test nucléaire menés par la Corée du Nord. Et, outre les restrictions aux importations de produits pétroliers, il a interdit notamment les importations de gaz naturel liquéfié.

Korea: New UN sanctions an act of war
A spokesperson for the North Korea Ministry of Foreign Affairs accused the U.S. of getting more "frenzied" in imposing the harshest ever sanctions, Xinhua reported.


Un projet de résolution, présenté par les États-Unis et destiné à renforcer les sanctions des Nations unies contre la Corée du Nord, doit être soumis vendredi au vote du Conseil de sécurité. Sans en être encore là, nul doute que les nouvelles sanctions, une fois adoptées, affecteront directement la population nord-coréenne dans sa vie quotidienne (chauffage, alimentation), bien plus que le programme nucléaire et le programme de missiles balistiques, qui auront toujours la priorité du régime. "Les sanctions ne sont qu'un moyen", a dit Wu Haitao, ambassadeur adjoint chinois.

Latest News