Brexit : Theresa May perd un vote crucial

Brexit: Theresa May perd un vote crucial au Parlement

Brexit : Theresa May perd un vote crucial

Le ministre britannique chargé du Brexit a qualifié de simple "déclaration d'intention" l'accord entre Theresa May, la Première ministre britannique, et Michel Barnier, négociateur en chef de la Commission européenne.

L'amendement déposé contre le projet de loi a été adopté par 309 voix contre 305.

L'amendement qui a été soutenu par l'opposition travailliste demande donc que tout accord final sur le Brexit conclu avec Bruxelles soit ratifié par un vote contraignant du Parlement de Westminster.

IMac Pro Features New T2 Chip for Extra Security


"Theresa May s'est engagée au nom de tout le gouvernement britannique", a-t-il insisté. "Je ne vois absolument aucune raison pour que je fasse marche arrière (.) Il faut être fidèle à ses principes", a dit l'élu à la BBC, en estimant avoir l'appui de suffisamment de députés pour renverser la courte majorité dont dispose Theresa May.

Ce revers, le premier depuis l'examen du projet de loi, vient ternir la dynamique positive sur laquelle surfait la dirigeante après la conclusion vendredi d'un compromis avec Bruxelles sur les conditions du Brexit.

C'est une nouvelle humiliation pour la Première ministre.

Rosenstein: I Haven't Seen Good Cause to Fire Mueller


Il tombe également fort mal pour la Première ministre, au moment où s'ouvre jeudi à Bruxelles un sommet européen de deux jours, qui doit notamment décider de passer à la 2e phase des discussions du Brexit, sur les futures relations commerciales entre Londres et l'UE. Ils ont voté en faveur d'un amendement qui met en minorité leur gouvernement sur ce projet de loi clé du Brexit.

Jusqu'au dernier moment, le gouvernement avait tenté de faire pencher la balance. "Bien entendu, après notre départ, l'accord de retrait sera suivi d'un ou plusieurs accords supplémentaires portant sur les différents aspects de notre future relation et nous proposerons une nouvelle loi à chaque fois que cela se révélera nécessaire pour les transposer dans la législation britannique, ce qui permettra au Parlement d'avoir encore son mot à dire". Et quelques instants avant le vote, le secrétaire d'Etat à la Justice Dominic Raab s'était lancé dans une ultime tentative d'amadouer les députés rebelles, avant de s'entendre sèchement signifier depuis les bancs de la chambre des Communes: "Trop tard"!.

Etudié dans le cadre de l'examen du projet de loi gouvernemental sur la sortie de l'Union européenne, ce texte était par ailleurs présenté par un député appartenant lui-même à la majorité conservatrice, l'ancien procureur général Dominic Grieve. Ces concessions de Theresa May ne semblent pas avoir convaincu Dominic Grieve, aux yeux duquel la formulation du texte proposé par le gouvernement ne donne pas suffisamment de garanties.

Jurgen Klopp hits out at penalty decision as Liverpool held by Everton
Rooney converted the penalty easily and Klopp's anger boiled over post-match in a heated interview with a Sky Sports reporter. Calvert-Lewin makes a step in this direction and even then there is nothing".


Latest News